Rapports du PNUD : impacts de la pandémie sur les ménages vulnérables
25/09/2021 18:37
Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a rendu public un rapport évaluant les impacts socio-économiques du COVID-19 sur les ménages vulnérables au Vietnam, et un autre sur l’élaboration et la mise en œuvre du deuxième programme de soutien aux personnes touchées par la pandémie, lors d’une téléconférence tenue le 24 septembre.

>>Des employés et employeurs accèdent à un programme de soutien 
>>Lancement du projet "Pour un Vietnam où personne n'est laissé pour compte dans la pandémie"
>>Faciliter l'accès au programme de soutien du gouvernement

Soutien aux personnes touchées par la pandémie de COVID-19.
Photo : VNA/CVN

Le premier rapport, qui concerne une enquête auprès de 498 ménages, a révélé que 88% d'entre eux avaient vu leur emploi affecté en juillet et 63,5% avaient des revenus réduits de 30% et plus par rapport à la période d'avant la pandémie (décembre 2019). Les ménages qui sont spécialisés dans les secteurs du tourisme, de l'hôtellerie et des transports sont les plus touchés.

La santé mentale est un problème urgent en raison du confinement prolongé, 66,4% des personnes interrogées ayant exprimé leur inquiétude à ce sujet.

La réduction des dépenses est la réponse la plus couramment émise avec 71% des ménages qui ont réduit les coûts alimentaires, de sorte que la sécurité alimentaire est également un problème.

Deuxième programme de soutien du gouvernement

Selon le deuxième rapport, une majorité de personnes interrogées ont déclaré qu'elles n'avaient pas encore reçu d'aides du deuxième programme de soutien du gouvernement.

Comme les impacts de la pandémie au Vietnam sont importants, les rapports ont recommandé que le gouvernement publiait un nouveau programme de soutien en espèces avec des ressources financières plus importantes.

Selon Pham Minh Thu, chercheuse à l'Institut des sciences du travail et des affaires sociales du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, à court terme, il sera nécessaire d'augmenter le budget pour assurer un niveau de vie minimum aux  gens et d'utiliser des technologies numériques pour offrir un soutien opportun.

Le représentant résident du PNUD au Vietnam, Terence D. Jones, a évoqué plusieurs tendances mentionnées dans ces deux rapports et a apprécié les mesures sanitaires et sociales du gouvernement vietnamien pour atténuer la propagation et les impacts de la pandémie.
 
VNA/CVN