Redonner aux jeunes le goût de l’histoire
24/10/2021 10:53
L’histoire est une discipline exigeante nécessitant différentes approches pour faciliter son apprentissage, afin qu’elle soit compréhensible et accessible à tous. Grâce à leur créativité, des jeunes ont sorti des livres historiques aussi attrayants qu’impressionnants.

>>De jeunes artistes passionnés par les illustrations historiques
>>Une jeune peintre redone des couleurs à l’Histoire nationale

La jeune auteure Trân Tuyêt Hàn en train de rédiger ses ouvrages.
Photo : K.D/CVN

Ngoc Vy est élève d’un lycée dans l’arrondissement de Ba Dinh, à Hanoï. Passionnée par l’histoire ainsi que les us et coutumes du pays, elle déplore que "les livres en la matière sont généralement inabordables car leur contenu est monotone et n’est pas très vivant. Ils sont bourrés de mots savants, compliqués et difficiles à comprendre".

Mais depuis que ces nouveaux livres en images ont vu le jour, la lycéenne a davantage de choix. Elle possède désormais une bibliothèque remplie d’une multitude de récits, romans historiques et autres ouvrages sur la culture du Vietnam.

L’histoire nationale en couleurs

Issu du projet de fin d’études universitaires en design graphique de l’École des beaux-arts industriels de Hô Chi Minh-Ville il y a trois ans, Hành trình Ðông A (Itinéraire de Ðông A), de la jeune auteure Trân Tuyêt Hàn, publié par la Maison d’édition Kim Dông, a été plébiscité par les lecteurs. Il porte sur le personnage nommé Ðông A qui vit à l’époque moderne mais qui réalise un voyage extraordinaire dans le passé, il y a environ 800 ans, pour "témoigner" d’importants événements historiques du pays. Il s’agit des guerres de résistance contre les agresseurs Yuan - Mongols au XIIIe siècle ou encore de la conférence de Diên Hông, organisée en 1284 par le roi Trân Thánh Tông (1240-1290), réunissant tous les hauts représentants du pays pour leur demander conseil sur la façon de faire face à une menace à la sécurité nationale au Nord lorsque les forces mongoles ont envahi le Vietnam pour la deuxième fois. Au travers des dessins minutieux, le livre permet au public de mieux comprendre l’histoire nationale aux siècles passés.

Hành trình Ðông A n’est pas un cas isolé. Viêt su diên hoa (Histoire illustrée du Vietnam), de l’illustratrice Thanh Huyên, a également gagné en notoriété.

Il décrit, à travers ses 208 pages, les périodes historiques du pays, depuis ses origines il y a 4.000 ans jusqu’à la chute de l’époque féodale en 1945. Les images hautes en couleurs, accompagnées de légendes claires et compréhensibles, rendent l’Histoire nationale accessible à tous, notamment aux jeunes et plus jeunes. En plus, l’auteur a inséré dans son ouvrage des détails concernant les costumes ainsi que les us et coutumes d’antan.

Par ailleurs, le livre bilingue vietnamo-anglais Luoc su nuoc Viêt bang tranh ("Vietnam - A brief history in pictures" en anglais ou "Vietnam - Une brève histoire en images" en français) de Hiêu Minh, Huyên Trang, Xuân Hông et Ta Huy Long, ou encore Thiên và ác và cô tích (Le bien et le mal et les contes de fées) de Thuy Nguyên ont su marquer les esprits et conquérir le public en retraçant l’histoire du pays de manière vivante.

Une grande richesse par le contenu et l’illustration

Les livres sur l’histoire nationale conquièrent le public grâce à leurs illustrations en couleurs et leur riche contenu. Photo : CTV/CVN

Tenant dans sa main Hành trình Ðông A, Lê Duc Anh, élève de 10e classe du lycée Phan Huy Chu, dans l’arrondissement de Dông Da, à Hanoï, s’enthousiasme : "Je me suis procuré pas mal de livres sur l’histoire nationale de ces jeunes auteurs. Ces ouvrages, qui recèlent une grande richesse par leurs illustrations ou leur contenu, m’aident à comprendre facilement l’histoire et la culture vietnamiennes"

Ces dernières années, les auteurs nés dans les années 1980-1990 ont su souffler un vent nouveau aux livres sur l’histoire, une discipline plutôt malaimée et boudée par les élèves en raison du manque d’approches novatrices à son enseignement. Trân Tuyêt Hàn confie : "En traversant les chemins et sites se rattachant aux personnages historiques du Vietnam, je me sens fière de notre pays et veux en découvrir davantage sur notre histoire si intéressante. Je souhaite également partager ces connaissances avec les amoureux de l’histoire et de la culture du Vietnam".

Selon Thanh Huyên, l’élaboration de son livre Viêt su diên hoa a nécessité cinq ans, plusieurs centaines de voyages ainsi que de nombreuses visites de musées, monuments et autres sites historiques. Elle a également fouillé les bibliothèques pour consulter beaucoup de documents historiques afin d’interpréter l’histoire à sa manière.

"Je souhaite que les lecteurs considèrent la lecture de ce genre de livre comme un loisir avant tout. Ainsi, à côté de la recherche sur l’histoire du pays, je cherche aussi à manifester mes idées de façon vivante et colorée. Pour cela, je participe à différents forums et consulte de nombreux experts et jeunes en vue de recueillir leurs recommandations sur chaque détail", partage-t-elle.

Vu Thi Quynh Liên, rédactrice en chef et directrice adjointe des Éditions Kim Dông, affirme que les ouvrages de ces jeunes auteurs montrent l’intérêt grandissant du public à l’égard de l’identité culturelle nationale.

De son côté, le vice-ministre de l’Information et de la Communication, Hoàng Vinh Bao, estime : "Les livres d’histoire et de culture ont connu, ces dernières années, une recherche ainsi qu’un investissement artistique poussés de la part des auteurs et des maisons d’édition. Cela a vraisemblablement su apporter une nouvelle physionomie au genre. Le ministère soutient toujours la publication des ouvrages de qualité afin de donner aux jeunes le goût de l’histoire et de la lecture en général".

My Anh/CVN