Reprise industrielle dans le Nord
18/05/2022 13:08
Au Nord Vietnam, la production industrielle repart à la hausse, contribuant notablement à la croissance économique de certaines localités. D’ici la fin d’année, celles-ci continueront à mettre en œuvre des mesures pour soutenir des entreprises et faire de l’industrie un moteur clé de leur économie.

>>La production industrielle s'accélère
>>La production nationale en voie de redressement

Production d'accessoires électronique dans la province de Bac Giang (Nord).
Photo : VNA/CVN

Ces derniers jours, des entreprises spécialisées dans l’industrie renforcent leur fabrication pour récompenser le temps perdu causé par l’épidémie de COVID-19 pendant deux ans de 2020 à 2021.

Située dans le Nord du Vietnam, Hai Phong constitue une province dynamique en industrie, pendant les quatre premiers mois au début 2022, l’indice de la production industrielle (IPI) de Hai Phong a augmenté 11,73% en glissement annuelle. La compagnie Chilisin, de Taïwan (Chine), spécialisée dans la production des accessoires électroniques, implantée dans la zone industrielle (ZI) de VSIP, Hai Phong a mis en œuvre efficacement ses activités.

Le directeur général adjoint de Chilisin, Liao Juan Huan, fait savoir que grâce aux politiques favorables du gouvernement vietnamien et de la province de Hai Phong que la compagnie maintien et renforce la production, au début 2022, Chilisin a augmenté ses fonds d’investissement de 96,5 à 170,2 millions d’USD et a créé plus de 500 emplois aux travailleurs.

Ces quatre premiers mois, l’IPI de Hanoï a progressé 6% par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaire en termes d’exportations de la capitale atteint 5,4 milliards d’USD, soit une hausse de 17,4% en glissement annuelle.

La Compagnie générale de confection 10 (May 10) à Hanoï accélère sa production pour répondre les contrats et les exportations.

Bac Giang et Thai Nguyên sont des centres industriels de grande envergure du Nord. La compagnie TNG est l’une des premières entreprises de confection de la province de Thai Nguyên, avec 15.000 employés. Alors qu’en mars dernier, l’épidémie a resurgi, les recettes de la TNG ont été estimées, durant les quatre premiers mois du début 2022, à 1.800 milliards de dôngs (+42% sur un an).

La compagnie de métallurgie noire de Thai Nguyên, quant à elle, lance des mesures pour soutenir ses travailleurs dont le soin des F0 (patients atteints du coronavirus), l’amélioration des repas, la restructuration de la chaîne de production pour diminuer le temps et les coûts des matières premières.

D’après le directeur du Service provincial de l’industrie et du commerce, Trân Quang Tân, la province de Bac Giang renforce la production industrielle dans ses entreprises et usines. Au 1er trimestre 2022, la valeur d’exportation en la matière a  atteint plus de 60.000 milliards de dôngs (+31% en glissement annuelle).

Soutien aux entreprises

Production de vélo dans la compagnie de Thông Nhât, à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Bien que les entreprises redoublent leurs efforts afin de résoudre des problèmes dues à l’épidémie, il reste des difficultés.

La directrice par intérim du Service municipal de l’industrie et du commerce de Hanoï, Trân Thi Phuong Lan fait part que la pandémie a lourdement impacté les industries sur plusieurs aspects que sont l’approche client, le personnel, la manque de matières premières, la rentabilité… sans oublier que le prix des matières premières, du carburant, le frais de location des usines et ateliers ont été majorés. Cela implique l’augmentation des coûts de production. Le prix final du produit s’accroit donc lui aussi. Si l’IPI de Hanoï a atteint 6% de croissance par rapport à la même période de 2021, l’objectif fixé de 7,3-7,5% en la matière n’a pas été atteint.

Les compagnies de confection ou du textile-habillement doivent importer la plupart de matières premières et d’accessoires de la Chine qui applique toujours une politique stricte zéro Covid. Par conséquent, la chaîne d’approvisionnement reste interrompue, augmentant de fait les coûts de production. Certaines entreprises comptent transférer leurs chaînes de fabrication, les installées dans d’autres pays aux prix de production plus abordables.

Face à ces difficultés, les provinces de Bac Giang, Hai Phong et Thai Nguyên cherchent à soutenir les entreprises en les aidant à se mettre en relation avec des investisseurs étrangers, en les appuyant dans leur transformation numérique (e-commerce), etc.

Les localités aident aussi les petites et moyennes entreprises à coopérer avec les compagnies des autres régions et à former des ressources humaines qualifiées capables de maîtriser des technologies avancées dans la production.

De leur côté, les entreprises n’oublient pas de prendre soin de leur personnel avec l’ouverture des foires à 0 dông, la consultation médicale gratuite, la construction des maisons en faveur des travailleurs en difficulté, tout ceci afin d’améliorer leurs conditions de vie.

My Anh/CVN