Telegraph UK: le marché vietnamien séduit toujours les investisseurs
07/10/2019 17:59
"Quand je voyage en Thaïlande, je pense que dans quelques années, le Vietnam sera identique. Si vous voulez savoir à quoi ressemblera Hô Chi Minh-Ville dans le futur, je pense que Bangkok est la réponse à votre question. Au rythme actuel de développement, si quelqu'un dit que le Vietnam mettra 10 ou 20 ans à ressembler à la Thaïlande, je serai très surpris"C’est ce qu’a déclaré Tom Stevenson, directeur des investissements chez Fidelity International, cité par Telegraph UK.

>>Hô Chi Minh-Ville promet de favoriser les investisseurs britanniques
>>Îles Vierges britanniques: premier investisseur étranger à Hô Chi Minh-Ville

Un coin de Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA/CVN

Le Vietnam compte plus de 95 millions d'habitants, dont la moitié en âge de travailler et les deux tiers de moins de 35 ans, bien éduqués et très travailleurs.

Le PIB augmente d'environ 7% par an et devrait maintenir ce rythme dans un avenir proche. Une grande partie de cette croissance est tirée par les investissements directs étrangers, en particulier du Japon et de la Corée du Sud. Le géant sud-coréen Samsung fabrique la plupart de ses smartphones au Vietnam.

La deuxième activité industrielle d'Intel en dehors des États-Unis est également au Vietnam. "Les chaussures et les vêtements que vous portez sont probablement fabriqués au Vietnam".

L'attraction principale est le bas coût de la main-d’œuvre. Les salaires au Vietnam ne représentent actuellement qu'un tiers environ de ceux de Chine et la main-d'œuvre continue de croître, avec un million de nouveaux employés chaque année. En outre, la dette est relativement faible, l'inflation est sous contrôle et le taux de change  stable.

La situation géographique est également un avantage. Outre ses milliers de kilomètres de côtes, le Vietnam a également un grand potentiel de développer un système portuaire. Les infrastructures ne sont pas encore complètes, mais elle s’améliore rapidement.

La grande inconnue est l’avantage que le Vietnam tirera de la guerre commerciale américano-chinoise. Le Vietnam constitue une alternative évidente pour les entreprises cherchant à réduire leur dépendance vis-à-vis de la plus grande économie asiatique.

Le Vietnam est non seulement un "lieu de production" important, mais également un marché potentiel pour les grands groupes de services et de biens de consommation. Le total des ventes au détail et des revenus des services de consommation en neuf mois 2019 a atteint une croissance élevé de 11,6% en un an, atteignant 3.634,800 milliards de dôngs (environ 156,6 millions d’USD), cela montrant que la demande des consommateurs est en forte expansion.

Le taux d'utilisation moyen des smartphones est d'environ 90% et l'accès à Internet a doublé en six ans.

L'urbanisation est une autre force motrice de la croissance de la consommation. Avec moins de 40% de la population urbaine, le Vietnam est derrière ses voisins régionaux tels que la Thaïlande, l'Indonésie et la Chine - tous avec des taux d'urbanisation supérieurs à 50%. Cependant, le processus d'urbanisation devrait s'accélérer à l'avenir.

CPV/VNA/CVN