Thay Seb, ce Parisien qui popularise la langue vietnamienne
12/06/2022 09:35
C’est grâce à sa mère que Sébastien Faudouas se passionne pour le Vietnam depuis la fin des années 1990. S’occupant d’une association qui parrainait des enfants pauvres à Hô Chi Minh-Ville, elle lui a transmis tout l’amour qu’elle avait pour ce beau pays.

>>Promouvoir l'enseignement de la langue vietnamienne en République de Corée
>>Les Vietnamiens de France souhaitent promouvoir la langue vietnamienne
>>Promotion de la langue et de la culture vietnamiennes en Italie

Sébastien Faudouas fait ses premiers pas au Vietnam.
Aujourd’hui, Sébastien parle couramment le vietnamien et il l’enseigne avec brio. Lorsqu’il repense à ses premiers pas au Vietnam, Sébastien se souvient qu’il n’osait pas trop sortir, qu’il se sentait vraiment comme sur une autre planète. Découvrant petit à petit ce pays à travers de nombreux déplacements sur les plages de Mui Né, dans les ruelles de Nha Trang, sur les ponts de Hôi An, décorées de lampions, au bord du lac de Dà Lat ou encore dans la cité impériale de Huê (Centre), il tomba vite sous le charme de ses paysages et le sourire unique de ses habitants.

De très nombreuses visites

Sébastien passa ainsi beaucoup de temps à réconforter de nombreux enfants malades, pauvres ou orphelins à Hô Chi Minh-Ville. Il avait pour mission avec sa mère de faire le lien entre ces derniers et leurs parrains restés en France mais qui attendaient des nouvelles de leurs petits protégés à l’autre bout du monde. De fil en aiguille, Sébastien voulut en découvrir plus sur la vie locale et n’hésita pas à s’immerger dans des quartiers très populaires de la mégapole du Sud. C’est cette première importante immersion en août 2003 qui changea la vie de Sébastien. Tout à coup, il découvrait une autre façon de vivre, une nouvelle culture et surtout une nouvelle langue qu’il qualifia d’étrange au début.

Il est vrai qu’il n’avait jamais rien entendu de tel et il était donc temps qu’il se mette à l’apprivoiser. Sébastien fit aussi la connaissance d’une Vietnamienne de son âge qu’il n’oubliera pas de sitôt. Pour la première fois, il osa parler en vietnamien de façon naturelle et son "Em rât dep" (Vous êtes très belle) la fit beaucoup rire. Cette jeune Dalatoise percuta ainsi le parcours de Sébastien.

En immersion totale à Hô Chi Minh-Ville.

Il se devait de revenir régulièrement au Vietnam et surtout de consolider ses connaissances de la langue vietnamienne afin d’apporter une aide médicale à cette fille. C’est la raison pour laquelle de retour à Paris, il s’inscrivit à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco). Il y sera un élève studieux, progressant de manière stupéfiante dans cette langue, rendant jaloux les autres étudiants. Il apprit qu’un programme d’échanges existait pour pouvoir partir au Vietnam en tant qu’étudiant à l’Université des sciences sociales et humaines à Hô Chi Minh-Ville et c’est ainsi qu’en octobre 2004 il retrouva sa ville d’adoption.  Avec de nouvelles bases solides du vietnamien, sa nouvelle immersion lui permit de parler cette fois-ci couramment le vietnamien. Son immersion durera finalement près de cinq ans.

Sa propre méthode d’apprentissage

De retour en France, Sébastien construit méthodiquement un site Internet où il va détailler son approche personnelle de la langue vietnamienne et les premiers pas pour pouvoir l’apprendre. Coursdevietnamien.fr est ainsi devenue une méthode d’apprentissage de cette langue asiatique, fruit de ses multiples expériences.

Sebastien Faudouas et une enseignante de vietnamien en France.

Très vite, les premiers étudiants s’inscrivent et prennent à leur tour confiance en eux. L’excellent pédagogue rassure, encourage et multiplie les bonnes stratégies pour bien faire prononcer cette langue qui intéresse la jeunesse française. Dépourvue de masculin et de féminin, sans conjugaison comme dans la langue de Molière, le vietnamien reste pourtant une langue assez difficile à apprendre et surtout à prononcer mais Sébastien Faudouas est patient et sait qu’il possède une bonne progression méthodologique. Outre son site Internet, il va profiter du développement des réseaux sociaux pour populariser sa langue d’adoption. C’est le cas sur son site www.coursdevietnamien.fr, sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/seb.thay.1/ ainsi que sur sa chaîne Youtube "Thay Seb" : chaîne Youtube Thay Seb.

On peut déjà y trouver plus d’une trentaine de vidéos très bien réalisées permettant de se familiariser avec la langue vietnamienne.  Souvent drôles et pertinentes, ses productions sont de petits bijoux qu’il faut découvrir de toute urgence.

Le jeune professeur a déjà conquis grâce à ses différents outils des milliers de personnes et n’attend plus que vous !

La langue vietnamienne, une langue très difficile à apprendre ? Certainement pas pour et avec Sébastien qui renouvelle régulièrement ses techniques, ses supports et ses approches pour faire que cette langue soit de plus en plus populaire en France et en Europe au même titre que le chinois, le coréen ou le japonais. Oui, il est vraiment possible de bien apprendre le vietnamien avec un Français talentueux comme Sébastien. Essayez et vous nous en donnerez des nouvelles.  
 
Texte : Hervé Fayet/CVN
Photos : Sébastien Faudouas/CVN