Trump disposé à rencontrer le président iranien "sans conditions préalables"
11/09/2019 08:45
Donald Trump est toujours disposé à une rencontre "sans conditions préalables" avec son homologue iranien Hassan Rohani, selon des responsables américains qui ont annoncé mardi 10 septembre de nouvelles sanctions économiques contre Téhéran.

>>L’Iran appelle à traiter les tensions avec les États-Unis par la diplomatie
>>États-Unis: sanctions contre le chef de la diplomatie iranienne 

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo (à gauche) et le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, à Washington le 10 septembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'annonce est intervenue quelques heures après le limogeage par le président américain de son conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, un "faucon" de l'administration partisan d'une fermeté absolue sur le dossier iranien.

"Le président l'a dit clairement, il est prêt à une rencontre sans conditions préalables, mais nous maintenons la campagne de pression maximale", a dit le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.

A ajouté le secrétaire d'État Mike Pompeo, interrogé sur la possibilité d'une rencontre en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à la fin du mois.

L'idée d'un dialogue direct avait resurgi fin août lors du G7 en France, où le milliardaire républicain avait évoqué la possibilité d'autoriser l'ouverture d'une "ligne de crédit" limitée à l'Iran.

Donald Trump avait estimé début septembre qu'un face-à-face avec Hassan Rohani était "possible" lors du grand rassemblement annuel des Nations unies à New York. Mais le président iranien avait auparavant conditionné une rencontre à la levée de toutes les sanctions contre son pays.

AFP/VNA/CVN