Vovinam - Việt Võ Đạo
Une centaine de médailles remises à la 6e Coupe du monde en France
24/07/2022 15:07
Après trois jours d'éliminatoires acharnés et passionnants, la finale de la 6e Coupe du monde de Vovinam - Viêt Vo Dao s'est déroulée dans la soirée du 23 juillet à Paris, en France, avec la participation de près de 500 maîtres et compétiteurs, venus de 15 pays d'Europe, d'Amérique, d'Afrique et du Vietnam. L'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang, ainsi qu'un grand nombre d'invités et de spectateurs étaient présents.

>>La Fédération mondiale de Vovinam impressionée par l’organisation du pays hôte
>>Ouverture du 13e Championnat du Vietnam de Vovinam
>>Lancement des démarches en vue d'intégrer le Vo Vietnam au sein des écoles

La cérémonie d’inauguration de la finale de la 6e Coupe du Monde de Vovinam - Viêt Vo Dao, le 23 juillet à Paris, en France.

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture, Nguyên Thê Truong, président de la Confédération mondiale de Vovinam - Viêt Vo Dao a hautement apprécié le travail d'organisation et d’accueil de la Fédération de Vovinam - Viêt Vo Dao France, en tant que pays hôte, ainsi que la présence d'un grand nombre de maîtres et compétiteurs de différents pays. Il a appelé les concurrents à faire preuve de "fair-play" conformément au noble adage du Vovinam - Viêt Vo Dao, à savoir  "Une main d'acier sur un cœur de bonté".

Lors de la finale, outre les belles démonstrations collectives de Viêt Vo Dao, les finalistes se sont affrontés dans de nombreux contenus tels que Khai Môn Quyên, Tu tuong Bông Phap, Song Luyên Dao, Luong Nghi Kiêm Phap, Long Hô Quyên, Lao Mai Quyên …

L’ambassadeur vietnamien en France, Dinh Toàn Thang, remet des médailles aux lauréats.

Selon le grand maître international Trân Nguyên Dao, président du Conseil consultatif de la Confédération mondiale Vovinam - Viêt Vo Dao, fondateur de cet art martial en France, "après deux ans de COVID-19, le nombre de pratiquants de Vovinam - Viêt Vo Dao a considérablement chuté. Mais, c’est une surprise heureuse de voir se présenter un si grand nombre de participants à ce tournoi mondial. Outre des concurrents venus des pays d'Europe comme la France, la Belgique, l'Allemagne et de l'Amérique comme les États-Unis, il y a aussi de nombreuses délégations venues d'Afrique dont la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Sénégal et surtout, pour la première fois, nous avons accueilli des concurrents venus du Vietnam, pays d’origine du Viêt Vo Dao".

Commentant les compétences des concurrents, le grand maître Trân Nguyên Dao a reconnu qu'à cause de l'épidémie, le niveau des compétiteurs des pays européens avait diminué, à la différence des délégations africaines qui étaient bien meilleures qu'avant ! Pour preuve, elles ont remporté de nombreuses médailles.

Quatre médailles pour l'équipe vietnamienne

La délégation vietnamienne comptait 6 compétiteurs, tous des élèves de l'école internationale IVS. Même si c'était la première fois qu'ils participaient à un tournoi international à l'étranger, ils ont  remporté 4 médailles, dont 3 d'or et 1 de bronze.

Démonstration des finalistes vietnamiens.

Partageant sa joie de lauréat, Doan Duc Tâm s'est déclaré "très heureux d'avoir réalisé un tel exploit à cette compétition, ce qui vaut bien tous les efforts à l'entraînement". Tandis que Quach Cao Long a confié : "Il y a beaucoup de douleurs dans le processus de pratique, mais je pense que cela en vaut la peine".

Selon Mme Guerrib Mai, présidente de la Fédération de Vovinam - Viêt Vo Dao France et membre du comité d’organisation, au terme de la finale, le jury a décerné 111 médailles dont 38 d'or, 35 d'argent et 38 de bronze. La France, le Sénégal et la Belgique sont en tête de liste en termes de nombre de médailles par nations.

Démonstration des finalistes étrangers.

Thomas Ignestat, de nationalité française, pratique le Viêt Vo Dao depuis 27 ans. Lauréat d’une médaille d'or en Lao Mai Quyên, il a confié : "Lors de ma dernière coupe du monde, il y a 16 ans à Alger, j’avais terminé deuxième à cette même épreuve. Et cette fois, cette médaille d'or est vraiment une récompense pour tout mon travail."

Quant au jeune burkinabé Colombo Brice, il a  estimé que la médaille d'or qu’il a remporté n’est pas seulement pour lui mais aussi pour son pays. "Nous sommes ici pour défendre l'honneur de notre pays, le Burkina Faso, et nous l'avons fait. Nous sommes fiers de notre succès ici".

Après 85 ans de développement, l'art martial Vovinam - Viêt Vo Dao est de plus en plus apprécié et pratiqué  dans le monde. Cette 6e Coupe du monde, qui a vu la participation de 15 pays, est une preuve de ce développement, contribuant à la promotion des arts martiaux traditionnels, une beauté de la culture vietnamienne, dans le monde.

Texte et photos :  Thu Hà NGUYEN/CVN