Vaccination pour des résidents étrangers à Hô Chi Minh-Ville
12/09/2021 00:00
De nombreux étrangers résidant dans le 7e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville ont pu se faire vacciner contre le COVID-19. En principe, ce seront environ 18.000 étrangers qui bénéficieront du programme national de vaccination dans cet arrondissement très cosmopolite de la mégapole du Sud.

>>COVID-19 : l'hôpital FV vaccine la communauté française dans le Sud
>>COVID-19 : campagne de vaccination de la communauté française au Sud
>>COVID : Hô Chi Minh-Ville déploie un plan de vaccination pour les étrangers

Une Sud-Coréenne se fait vacciner dans le 7e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, le 5 août.
Photo : TT/CVN 

Cho Eui Kwon, un Sud-Coréen âgé de 67 ans, habite à Hô Chi Minh-Ville depuis longtemps. Il était très content de recevoir sa première dose de vaccin le 5 août. "Comme je suis étranger, je ne savais pas quand je pourrais me faire vacciner au Vietnam, cela m’inquiétait beaucoup. Aujourd’hui, je suis vraiment heureux et reconnaissant envers le gouvernement et les autorités locales. Vous êtes vraiment dévoués", partage-t-il.

Lee St, un autre Sud-Coréen, est très content du programme vaccinal proposé par le pays. "Beaucoup de personnes pensent que les étrangers résidant au Vietnam ne peuvent pas bénéficier de la vaccination comme les locaux. Or, c’est tout à fait le cas ! Être vacciné aujourd’hui me rassure beaucoup", avoue-t-il.

Trinh Kim Nguyên est venue accompagner son mari Robert, d’origine britannique, au centre de vaccination. Kim Nguyên se sent rassurée de voir son mari bénéficier de la vaccination dans la mesure où il souffre d’une maladie chronique. "Ma mère et moi étions déjà vaccinées, et nous attendions avec impatience la possibilité pour mon mari de l’être aussi. Le gouvernement s’intéresse à la fois aux Vietnamiens et étrangers résidant au Vietnam. J’espère que la ville atteindra bientôt l’immunité collective et que la pandémie sera bientôt contrôlée", déclare-t-elle.  

D’après Vo Khac Thai, secrétaire du Comité du Parti du 7e arrondissement, les étrangers contribuent notablement à la croissance économique de la ville ainsi que de l’arrondissement. "La vaccination leur étant destinée est à effectuer", affirme-t-il. Avant d’ajouter que la protection des étrangers vivant dans la ville est indispensable pour la protection de la santé des habitants de toute la ville.

Début août, le 7arrondissement comptait plus de 84.000 personnes vaccinées, soit presque 47% du total prévu. Les autorités locales tenteront de vacciner les quelque 18.000 étrangers vivant et travaillant dans cet arrondissement si les conditions le permettent.
 
Mai Quynh/CVN