Vers une reconnaissance des tunnels de Cu Chi en tant que patrimoine mondial
30/04/2021 10:10
À environ 70 km au nord-ouest de Hô Chi Minh-Ville, les tunnels de Cu Chi sont un immense réseau de galeries souterraines étroites situées dans le district homonyme de la mégapole du Sud. Théâtre de plusieurs campagnes militaires pendant la guerre du Vietnam (1954-1975), ils ont témoigné de l’ingéniosité et de la résilience des Vietnamiens.

>>À la découverte des tunnels de Cu Chi
>>Tunnels de Cu Chi, un des monuments souterrains les plus célèbres du monde

Des habitants de la commune de Trung Lâp Ha à Cu Chi creusant des tranchées en 1966.

Les tunnels de Cu Chi ont été initialement creusés pendant la guerre contre l’occupation française au Vietnam (1946-1954), le réseau faisant alors une vingtaine de kilomètres. Puis, ils ont été considérablement développés lors de la guerre anti-américaine pour atteindre environ 250 km de long sur trois niveaux à 3, 6 et 12 m de profondeur.

Ce vrai "village souterrain", surnommé la "région d’airain" pendant les années de guerre, abritait non seulement des milliers de combattants, mais aussi une logistique compliquée composée de tranchées, de bunkers, de pièges, d’abris anti-bombes et d’un système de ventilation incroyable. Ils furent utilisés pour lancer des campagnes contre les ennemis.

Reconnu "Site national spécial" en décembre 2015, en raison de ses valeurs tant historiques, culturelles, scientifiques, esthétiques que récréatives, ce lieu est désormais une destination très appréciée des touristes, vietnamiens comme étrangers.

Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville élabore un dossier concernant les tunnels historiques de Cu Chi en vue d’une reconnaissance par l’UNESCO en tant que patrimoine mondial.


Texte : VNA/CVN
Photos : VNP - Archives/CVN