Vietnam - Japon: coopération dans le règlement des conséquences de la guerre
13/08/2019 22:17
Le vice-ministre de la Défense, le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh, a suggéré aux agences japonaises de coordonner avec le Comité de pilotage national pour le règlement des conséquences laissées par les engins explosifs et les produits chimiques toxiques après la guerre au Vietnam (Comité 701) afin d'élaborer des plans de coopération à court et à long terme.

>>Le Vietnam et le Japon coopèrent dans la formation des ressources humaines
>>Souvenirs inoubliables de jeunes vietnamiens au Japon
>>Hô Chi Minh-Ville souhaite un soutien supplémentaire du Japon

Une rencontre entre Nguyên Chi Vinh (3e à droite) et Kunio Umeda (3e à gauche), 13 août à Hanoï. Photo: VNA/CVN

Lors d'une rencontre avec l'ambassadeur du Japon au Vietnam, Kunio Umeda, mardi 13 août à Hanoï, le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a salué le soutien fourni par le gouvernement et les agences japonaises dans le cadre de projets concernant le déminage, la dépollution par la dioxine et l'assistance fournie aux victimes vietnamiennes de l'agent orange/dioxine.

Il a mis en exergue l’aide publique au développement (APD) non remboursable du Japon au centre d’action national de lutte contre les conséquences des produits chimiques toxiques et de l’environnement dans l’achat d’équipements et de machines au service de l’étude et de l’analyse de la dioxine.

Une plus grande attention devrait être accordée au travail de communication afin d'aider les peuples des deux pays et la communauté internationale à mieux comprendre leur collaboration dans le travail, a déclaré le vice-ministre.

Les deux parties ont partagé le point de vue selon lequel la coopération en matière de défense nationale est l'un des piliers importants du partenariat stratégique approfondi entre le Vietnam et le Japon, qui se développe de manière fructueuse.

Le Vietnam et le Japon ont échangé des délégations à tous les niveaux, organisé des dialogues sur la politique de défense nationale au niveau de vice-ministres, coopéré dans la formation du personnel et partagé leur expérience de la participation aux opérations de maintien de la paix des Nations unies, ont-ils déclaré.

Nguyên Chi Vinh a exprimé son espoir que les deux pays renforcent leurs liens de défense et accordent une plus grande attention au partenariat dans le domaine de la formation et du règlement des conséquences de la guerre au Vietnam.

Le ministère vietnamien de la Défense  soutient toujours le Japon dans le renforcement de sa coopération avec l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), a-t-il déclaré, l'invitant à participer activement aux initiatives prises par le Vietnam et à organiser des consultations avec le pays pour l'organisation de réunions et d'activités dans le pays en 2020 quand il assume la présidence de l'ASEAN.

VNA/CVN